LES 137 TEMOIGNAGES

avatar Remplaçante dans le 46 - Lot
Le 07/12/2019 à 09:06:44
Exerce en primaire Expérimenté-e

On vient de me signifier que mon remplacement initialement prévu pour l année prenait fin la semaine prochaine pour être "donné " à une vacataire. Je suis censée faire le "tuilage" jeudi et dire au revoir à mes élèves... pas les temps de finir mes projets je laisse tout en plan à 1 semaine des vacances de Noël... Et j ai appris tout cela par mon directeur qui c est retrouvé face à ma colère, ma tristesse et ma déception. J ai réussit à joindre l inspecteur via un conseiller pédagogique pour lui expliquer mon désarroi. Il ne voit pas le problème il a besoin de remplaçants il les prend.... voilà j ai dit au revoir aux élèves et je ne retourne pas au travail lundi... Je me recharge un peu avant de repartir faire la rustine aux 4 coins du département.

C Conditions de travail : charge de travail
avatar Adjointe dans le 01 - Ain
Le 24/11/2019 à 17:16:28
Exerce en élémentaire Expérimenté-e

Voici une journée ordinaire, d'une enseignante ordinaire.

mardi 15 octobre

Il est 7h20, j'arrive sur le parking de l'école, il fait nuit. Il n'y a toujours pas d'éclairage mais heureusement, je ne suis pas la première dans l'école.

Je vais mettre en route la salle informatique pour vérifier que tout fonctionne. Hélas, je n'ai pas la clé de cette salle (j'en ai pourtant 3 déjà: le portail, la porte d'entrée et ma salle de classe; mais il n'y en a qu'une qui ouvre la salle informatique, il faut aller la chercher dans une autre salle, fermée à clé...) Nous avons pourtant demandé à avoir un passe, comme les femmes de ménage.

Il est 7h50. Avant l'arrivée des élèves, plusieurs collègues vont passer dans ma classe pour me raconter un problème avec un élève, des parents, la hiérarchie,... ça fait du bien d'échanger.

Il est 8h10, je prends connaissance de mes mails professionnels: il y en a 22 depuis hier matin, dont un qui m'informe que je serai en formation (non choisie) mercredi prochain, toute la journée. Ce n'était pas prévu, il va falloir s'organiser dans l'urgence et reporter les rendez-vous personnels.

Il est 8h30, les élèves arrivent. Il faut que je pense à ramasser l'argent de la tombola pour le Sou des Ecoles.

Une nouvelle élève est là: elle arrive de Mongolie et ne parle aucun mot de français. Ce n'était pas prévu. Il va falloir aller chercher une table supplémentaire à la cave. Il faut aussi que je voie la collègue d'UPE2A dès ce soir.

Il est 9h45, je suis en plei

Lire plus
C Conditions de travail : charge de travail
C Conditions de travail : professionnalité
C Conditions de travail : relations avec la hiérarchie
C Conditions de travail : relation avec les familles
avatar Adjointe dans le 37 - Indre-et-Loire
Le 24/11/2019 à 12:30:05
Exerce en élémentaire Expérimenté-e

J'ai choisi ce métier par vocation, cela fait 13 ans que j'enseigne mais je me sens affectée moralement par le manque de considération, le salaire ridicule, les indénombrables heures passées en préparations, corrections.... la surcharge de "paperasse" que l'on nous demande de remplir et qui me paraissent inutiles, les animations pédagogiques sans intérêt et qui me semblent une perte de temps et qui à présent demandent du travail en plus de toute la préparation de classe. Les frais de transport suite aux convocations aux stages et animations ne sont pas toujours remboursés, ou le sont six mois après, les ordres de missions sont envoyés soit à la dernière minute, soit après la date de l'animation. Les "invitations" au collège par les inspecteurs qui nous font bien comprendre que c'est important, même si on n'est pas payé pour ça, mais qui mettent en avant notre "conscience professionnelle"... on rentre de ces réunions avec nos piles de cahiers à corriger sous le bras et démoralisés par les nouvelles directions à prendre, plus ou moins imposées... Le manque de considération de certains parents. J'ai été moi-même victime de harcèlement moral, et je ne me suis pas du tout sentie soutenue par la hiérarchie! J'ai été victime de 2 fermetures de classe consécutives, obligée de changer d'école, ce qui m'a bien affectée aussi. On n'a aucune médecine du travail. On n'a plus de prime pour les passations et corrections des évals nationales imposées suivies des heures de rencontre avec les

Lire plus
C Conditions de travail : charge de travail
avatar Une enseignante dans le 70 - Haute-Saône
Le 22/11/2019 à 17:09:06

"Simplification administrative". #ubuesque

Ai-je envie de perdre mon temps à lire ce genre de courriel abscons (et reçu en double !). Objet anxiogène : "Avertissement I-prof"

*pma-mtadmz1@ac-besancon.fr *pma-mtadmz1@ac-besancon.fr

21 novembre 2019 à 12:58

Vous avez reçu un message dans votre boîte aux lettres I-prof le 21-11-2019 à 12:53.

... Ai-je encore du temps à perdre ensuite pour ouvrir I-prof (au cas où l'information serait importante) et découvrir un message obscur qui ne me concerne pas forcément car la liste de diffusion est "dynamique multi-critères" (sic) :

*_Date : *_21/11/2019 12:58

*_Objet : *_Mouvement interdépartemental du 1er degré

*_Theme : *_Carrière

*_Emetteur : *_La DGRH du ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse

*_Récepteur(s) : *_liste dynamique multi-critères

Dans le cadre du mouvement interdépartemental, la saisie des candidatures est ouverte jusqu'au 9 décembre 2019 à 12h (heure de Paris). Pour votre information, l'affichage indicatif de l'élément de barème portant sur l'ancienneté de fonctions dans le département est actuellement erroné. Les équipes informatiques mettent tout en oeuvre afin de corriger cet élément dans les plus brefs délais. Dans l'intervalle, vous pouvez continuer, sans difficulté, à procéder à la saisie de votre candidature. Un nouveau message vous sera transmis dès que la correction sera opérationnelle, afin que vous p

Lire plus
C Conditions de travail : professionnalité
avatar Un enseignant
Le 22/11/2019 à 13:50:54
Exerce en collège Expérimenté-e

Bonjour.

J'enseigne en SEGPA, en tant que PE, depuis plus de 20 ans.

J'effectue dans mes 21 heures de service des heures d'enseignement de l'EPS. Je pourrais argumenter sur l'intérêt que ces heures d'EPS en SEGPA soient ainsi assuré par un enseignant du 1er degré... Mais je dirai simplement que se retrouver, PE et élèves, dans une salle d'agrès ou dans une salle de boxe ou sur un mur d'escalade, permet aussi des apprentissages adaptés tout en facilitant ensuite les apprentissages que nous sommes amenés à proposer en classe de français ou de maths...

Dernièrement, une note de service du rectorat de l'Académie de Grenoble, vient d'informer les chefs d'établissement que les heures d'EPS dispensées en SEGPA ne pourront dorénavant plus être assurées par des enseignants du 1er degré. Sans doute que quelques postes de PE seront ainsi mathématiquement récupérés.

Quel irrespect pour tout ce que nous avons mis en place depuis 20 ans, au service du développement de nos élèves en difficulté. Bien entendu, aucune concertation n'a eu lieu, nous ne sommes rien que de simples variables d'ajustement que nous maltraitons dans nos conditions de travail.

C Conditions de travail : relations avec la hiérarchie
C Conditions de travail : charge de travail
C Conditions de travail : direction d'école
avatar Directeur dans le 27 - Eure
Le 20/11/2019 à 13:15:36
Exerce en primaire Expérimenté-e

Bonjour,

60 ans, dix ans de direction et encore 4 à faire, pardon 4 ans 1/2! car je n'ai pas le droit de partir en décembre à ma date anniversaire. Je travaille dans une école avec une équipe sympa, des collègues conciliants et avec le sourire. Cependant Je cours toute la journée, j' organise en permanence mon emploi du temps sur mon portable, je veille sans arrêt à ne pas me laisser envahir par les mails (spam, pub, fausses annonces...) les demandes de toutes parts . Le harcèlement est quotidien , j'ai toujours la forme mais pour combien de temps encore?

Alors parfois, quand on m'envoie un "skud", je prends le temps (le dimanche matin c'est bien, je suis tout seul, pas de risque de coup de tél à l'école) de répondre et de mettre dos au mur l'agressif, le mécontent, le harceleur.

Est-ce normal de venir à l'école le dimanche matin? Pas d'autre solution, pour se faire respecter et être toujours à jour dans le travail. Le harcèlement est à la mode, combien de mails et de messages pour le PPMS? Combien de message pour nous inciter à participer au projet citoyenneté ?

"Présent" je réponds présent, je n'ai pas le temps de réfléchir, alors j'accepte comme beaucoup de collègues pour avoir la paix un moment. il paraît que la France est au bord du burn out ! Pas d'autre choix que de continuer ainsi pour améliorer ma retraite . De toute manière 1 an de direction ou 20 ans de direction c'est du pareil au même , je n'aurai pas plus. Encore une inégalité. Heureusement que je m'en suis

Lire plus