L’observatoire du métier enseignant permet de partager les témoignages de la profession

Mis à jour le 29-03-2021 à 15:45:35

Depuis janvier, le taux d’incidence a été multiplié par quatre chez les 0-9 ans, contre deux dans l’ensemble de la population, et il vient de doubler lors de ces 10 derniers jours en Ile-de-France. Nationalement, il a augmenté de 42% pour les enfants d’âge scolaire de maternelle et de 36% pour ceux d’élémentaire depuis une semaine. Les fermetures de classes se multiplient suite à des contaminations en masse parmi les élèves, les personnels enseignants ou territoriaux...
La situation se retrouve tendue sur tout le territoire, les personnels absents pour Covid ou cas contacts ne sont plus remplacés.

Les équipes d’école et les municipalités sont livrées à elles-mêmes pour tenter de maintenir debout un service public d’éducation affaibli et très loin d’être suffisamment protecteur.

Le ministère ne prend toujours pas toutes les mesures supplémentaires pour la contenir, mis à part le retour, à une règle protectrice de fermeture de classe dès le premier cas dans les 19 départements reconfinés.

Il y a plus qu’urgence à freiner la propagation de l’épidémie et à prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires (vaccination des personnels, cas contacts et règle de fermeture de classes redéfinis, tests salivaires massifs, cantines scolaires, allégement des effectifs, moyens pour l’aération, masques chirurgicaux fournis aux élèves comme aux personnels... ) qui doivent être anticipées et préparées avec les personnels. Dans les départements où la circulation du virus explose, la question de fermer les écoles est clairement posée.

Par manque d’anticipation, le ministre et le gouvernement sont responsables de cette situation catastrophique qui met en danger les personnels, les élèves, leurs familles et la société dans son ensemble.

Témoignez des conditions sanitaires dans votre école et de leurs incidences sur l’exercice ordinaire du métier.

Témoignez de vos difficultés et des initiatives prises dans votre école pour alerter la communauté éducative, pour assurer autant que possible la continuité du service public d’éducation…